mardi 30 juin 2015


Dessin avec crayon à mine en 1915 par Joseph-Antoine COCHEFER (1849-1923 )

Ce dessin représente l'ancien couvent Saint-Magloire (1572-1618) avant de devenir l'Institution Nationale des Sourds-Muets de Paris après la révolution avec la petite chapelle à gauche (détruit par un incendie par un chercheur au nom de Dr BIOT). 

Et l’église Saint-Jacques du Haut-Pas à droite, cette église fait l'objet d'une inscription au titre de monuments historiques depuis le 4 juin 1957. (source Wikipédia)

C’était dès le douzième siècle un hôpital dit du Haut-Pas. Les religieux de Saint-Magloire, en quittant la rue Saint-Denis, vinrent l’habiter en 1572. En 1618 ce couvent devint séminaire sous la direction des pères de l’Oratoire, et le dernier religieux de Saint-Magloire mourut en 1669. Ce séminaire fut supprimé au commencement de la révolution. Les bâtiments sont maintenant occupés par l’Institution des Sourds-Muets, et l’église sert de magasin.

Source (Dictionnaire topographique étymologique et historique des rue de Paris par Jean La Tynna)
 



Enregistrer un commentaire