jeudi 2 juillet 2015


Esquisse d'après une peinture de Rubens (à vérifier)

Par Frédéric PEYSON 1807-1877, élève de Coignet, Hersent et Ingès.

Source:(Association Socioculturelles Bilingue)

Frédéric Peyson, peintre Montpelliérain devenu sourd à l`âge de 2 ans. Issu d`un milieu aisé, il reçut une solide culture générale. Homme instruit et doté d`une grande générosité, il se dévoua activement à la cause des sourds, fonda des institutions, l`école apporta aux sourds-muets la possibilité d`apprendre la méthode libératrice.. Il créa un « Comité des sourds » auquel participèrent notamment Victor Hugo, Alfred de Musset, Chateaubriand ou encore le peintre Cognier. Il signait tous ses tableaux « Peyson Sourd-Muet »


C'est également lui qui a peint le célèbre tableau de "les derniers moment de l'abbé de l’Épée" qu'il fait don à l'Institution Nationale des Sourds-Muets de Paris, ce tableau est exposée actuellement dans la salle Sicard à l'Institut Saint-Jacques de Paris.
Enregistrer un commentaire