jeudi 25 juin 2015

Joachim LIGOT 1841-1899




Joachim Ligot né le 10 aout 1841 à Piré (Ile-et-Vilaine), s’est révélé l’une des plus fines plumes sourdes des années 1870-1880, sourd et professeur de sourds-muets à Vitré (Ile et Vilaine)
 

L'un des sourds-muets les plus intelligents de la fin du XIXe siècle, et l'un des derniers professeurs sourds jusqu'en 1882. Mort pauvre à l'hospice.
 

Joachim Ligot est l’un des plus ardents militants de la défense de la langue des  signes. Son style et surtout son  niveau de français écrit représente de ce qui est le meilleur que la communauté a pu produire. Toute sa vie se résume à un combat contre l’ignorance et l’injustice. En effet, à son entrée dans l’école de Saint-Jacques, il est considéré comme irrécupérable par les enseignants à cause de son intelligence estimée très faible. Mais Ferdinand Berthier insiste pour faire une tentative durant une année, cela lui est accordé. Durant l’année, l’enseignant sourd-muet met tout en œuvre et le résultat surprend car l’élève fait preuve des capacités insoupçonnées. Ligot fait preuve d’une grande intelligence et devient rapidement répétiteur à Saint-Jacques avant d’être renvoyé suite à la réforme de Milan. Il va combattre la réforme à travers ses publications dans le Journal des sourds-muets jusqu’à sa mort.



Source : CANTIN Yann Les sourds-muets de la Belle Époque

Crayonnage de N. GINOUVIER



 
Enregistrer un commentaire