jeudi 25 juin 2015

le baron de GERANDO 1772-1842

Gérando, Joseph Marie, baron De, né à Lyon en 1772 et mort à Paris le 10 novembre 1842, c’est un philosophe français et une figure politique, a été maire de Nogent-sur-Marne de 1816 à 1819, précurseur de l’anthropologie, sociologue, homme de lettres, baron d'empire... maître des requêtes et conseiller d’État sous l’Empire, sous la Restauration, il était professeur à la faculté de droit.


Sous l’empire de Napoléon Ier, il a tenu des bureaux administratifs en France, en Italie, et en Espagne.

Il fut membre de l’académie des sciences morales et politiques en 1832, il a été fait Pair de France en 1837.

Ce fut un philanthrope important, il a fait beaucoup pour l’éducation des classes ouvrières et des sourds-muets, président du conseil d’administration de l’Institution Royale de Sourds-Muets de Paris.

Le Baron de Gérando considère la langue des signes, non pas comme une langue, mais un avatar des signes méthodiques, une création artificielle. De surcroît, il considère les sourds-muets comme des êtres incapables de conduire leurs vies par eux-mêmes : «Avec un langage seulement commencé, les sourds-muets ne possède que des facultés très imparfaites»

Bref c'est un parfait idiot et un crétin de penser que les sourds-muets ne seraient pas capable de vivre par eux-mêmes comme tout le monde avec la langue des signes.

Lithogravure sans nom ni date.


Enregistrer un commentaire