vendredi 12 juin 2015

Victor COLLIGNON 1857-1925

Victor (Auguste Nicolas) Collignon, né le 15 décembre 1857 à Saint-Mihiel (Meuse), mort en 1925. Fils de Jean Antoine Collignon (gendarme à pied en résidence à Saint-Mihiel) et  de Marguerite Hortense Bertin.

Directeur de l'Institution Nationale des Sourds-Muets de Paris de 1903 à 1921, fondateur du laboratoire de la parole à l'Institut de la rue Saint-Jacques (1912).

-1er mars, chef du cabinet du Préfet de la Haute-Savoie
-28 février 1882, sous-préfet de Marvejols
-10 septembre, Préfet honoraire
-23 avril 1903, directeur de l'Institution Nationale des Sourds-Muets de Paris
-20 novembre 1906, Président du comité des directeurs des établissements nationaux de bienfaisances

-Médaille d'Honneur de 2eme classe (argent 1886) pour acte de sauvetage et de dévouement.
-Chevalier de la Légion d'Honneur (1907)

Mr Victor Collignon dans son bureau de la direction de l'Institut Nationale des Sourds-muets de Paris.


Le laboratoire de la parole aux soldat de la guerre de 1914/18

Le laboratoire de la parole aux soldats de la guerre de 1914/18. Mr Victor Collignon assis, l'inventeur de l'instrument est celui qui tiens la tige, les autres sont des enseignants.

Trouvé sur internet le rapport pour le laboratoire de la parole:

[Ces infirmes n'ont point cependant été complètement abandonnés à leur triste sort. Quelqu'un a pensé à eux M.Victor Collignon, directeur de l'Institut National des Sourds-Muets de Paris. Avec leurs collaborateurs qui l'entourent, M. B. Thollon, inspecteur des études à l'Institut M. Maréchal, chef du laboratoire de la parole, M. Collignon a pensé qu'il pouvait rendre de précieux services aux mutilés de l’ouïe. Le 3 mars 1915, il adressait au ministre de la guerre une proposition tendant à faire réserver dans une ambulance voisine de l'établissement qu'il dirige, un certain nombre de lits aux soldats atteints de surdité et c'est ainsi que non sans quelques formalités administratives un certain nombre de soldats ont été confiés au personnel enseignant de l'Institut National des Sourds-Muets de Paris.]









Enregistrer un commentaire